Immobilier : quelles nouvelles sur les prix des biens à Montpellier en 2019

Accueil / Immobilier : quelles nouvelles sur les prix des biens à Montpellier en 2019

Immobilier : quelles nouvelles sur les prix des biens à Montpellier en 2019

Chaque année, l’enquête pour l’établissement de la carte de prix de Montpellier réserve des surprises sur l’information immobilière de la ville. Une chose qui n’a pas changé cette année à Montpellier c’est la variation d’une zone à une autre et d’une catégorie à une autre. Les magnifiques immeubles du centre-ville connaissent toujours un regain des prix. Même si contre toute attente, la hausse n’était pas très importante cette année.

SITUATION DES PRIX DES BIENS À MONTPELLIER

Depuis quelques temps, l’immobilier à Montpellier est considéré comme un marché d’avenir. Les transactions sont plus fréquentes et la demande crève littéralement le plafond, bien que l’offre ait encore du mal à suivre. Cependant, comparée à l’année dernière, l’augmentation des prix a ralenti. 2 % de regain en 2019 contre 4 % en 2018. Bien sûr, certaines zones ont comme toujours atteint des sommets en termes d’accroissement. Cette année, la première place revient à Port Marianne qui a enregistré des hausses fulgurantes de prix. Elles concernent des résidences qui ont récemment accueilli des prestations dites « Prémium ».
Si vous vouliez acheter à Port Marianne une terrasse qui offre une vue indescriptible sur le parc Georges-Charpak ou sur le bassin Jacques-Cœur, le prix risque de vous donner légèrement matière à réfléchir. À l’inverse de ce quartier, ceux résidentiels ou situés au cœur historique de la ville affichent des prix assez raisonnables qui ont échappé à l’inflation. Cela se comprend, car le niveau de la cote semble être difficile à soutenir pour beaucoup d’acquéreurs.  


POURQUOI NE PAS RÉNOVER ?

Rénover un bien à Montpellier est un bon moyen d’obtenir des prix plus abordables. Les propriétaires pourront aisément se loger dans (pourquoi pas) le quartier de leur choix en dépit de l’inflation. Un bon exemple est d’ailleurs cet appartement de deux pièces, mesurant 52 m² et situé dans le quartier Estanove. Ce logement qui ne nécessite pas lui de rénovation est non loin du centre. Ses 110 000 € de prix d’achat, représentent un prix de 2134 €/m². Une comparaison rapide permet de constater que ce budget est au moins inférieur de 15 % à la cote attribuée au secteur.


DES HAUSSES EN PREMIÈRE ET DEUXIÈME COURONNES

Des hausses sont également enregistrées en première et deuxième couronne à Montpellier. Bien sûr, les propriétaires n’ont aucun mal à s’y reporter. Des propriétaires ont d’ailleurs fait une très bonne affaire à Clapiers ou dans d'autres quartiers de la deuxième couronne avec là des habitations avec terrains et piscinables. Dans ces environs, il n'est pas rare d'avoir des prix de 3595 €/m². Plus l’on s’éloigne du centre, plus les prix sont intéressants. Mais il faut garder à l’esprit qu’à force de densifier l’agglomération, l’accès au cœur de la ville risque de devenir de plus en plus compliqué.


LES PROCHAINES NOUVELLES

Sachez que d’ici la fin de l’année 2019, de nouveaux logements modernes seront mis en vente à côté de la mairie de la ZAC République. Les tarifs proposés seront sûrement au-dessus de ceux appliqués jusqu’ici. Toutefois, ces prix seront justifiés par la proximité de la mer et du parc aménagé. On pourra y trouver des résidences situées à 10 minutes du bord de la mer.
Pour finir, on prévoit que le volume des ventes à Pérols sera doublé à cause du projet Ode à la mer dont le terme est prévu pour l’année 2040 et qui a pour but de relocaliser les commerces sur l’avenue Georges-Frêche.

Cet article est offert par Chaumond Immo

 


Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :





Date modification :

Copyright © CHAUMOND IMMO | Propulsé par idmedias

Retour haut de page