Comment procéder pour choisir un bon logement étudiant ?

Montpellier est une ville étudiante et chaque année nombre de nouveaux futurs locataires souhaitent s'installer dans un logement en location ? Pour mener à bien les recherches, il faut absolument connaître les rouages de ce processus. Dans cet article, Chaumond Immo, vous livre tous les secrets pour opérer un choix judicieux.

QUATRE CONSEILS À SUIVRE


1)    Fournir son dossier

Les informations sur le logement sont comme la visite des lieux, une étape très importante. Vous pouvez donc vous informer rapidement à travers un mail ou un appel sur le dossier. En général, il faut fournir une copie de la pièce d’identité, trois récents justificatifs de salaire, un avis d’imposition, une attestation de l’employeur et un RIB. D’autres pièces peuvent toutefois s’ajouter selon le type de logement.Étant étudiant, vous ne disposez sûrement pas de ces pièces. Vous devez donc faire recours à un garant qui mettra ces documents à votre disposition. Rappelez-vous qu’il faut les garder lorsque vous irez visiter le logement.


2)    Prendre des informations concernant les dépenses

L’étape suivante consiste à s’enquérir du montant à verser en caution, des garanties exigées ou même des charges potentielles. Votre loyer peut être affecté par ces différents éléments. Il peut arriver que certaines dépenses comme l’eau et le chauffage soient déjà incorporées dans le montant à verser. Les taxes d’habitation et d’ordures sont également des sujets à évoquer. Vous pouvez avoir les informations concernant ces taxes par le biais du locataire occupant les lieux ou par le propriétaire. La taxe d’habitation varie souvent selon l’emplacement de la location ou les revenus. Vous devez donc prendre toutes ses informations en posant toutes les questions nécessaires. Ces dernières vous aideront dans votre décision.


3)    Visiter le quartier

Lorsque vous voulez vous installer dans un logement, n’oubliez pas de sillonner le quartier après la visite de l’habitation. Vous devez surtout repérer les différents lieux de commerce, de transport, de parking et d’autres endroits qui vous semblent importants. Vous devez relever s’ils sont proches du logement ou non avant de décider si cela vous convient. Les autres locataires peuvent très bien vous renseigner sur le logement, mais aussi sur le quartier et son accessibilité.


4)    Bien examiner le logement

La visite est une étape très importante qu’il ne faut en aucun cas négliger. Ne laissez aucun détail vous échapper. Examinez chaque angle de l’habitation et demandez des éclaircissements si vous avez un doute. Pour mieux cerner l’impact du voisinage et du quartier, il est préférable de mettre la visite à la fin de la journée. En effet, à ce moment, la majorité d’entre eux seront dans leurs logements et cela vous permettra de vérifier s’ils font trop de bruit ou si les stationnements sont tous occupés et bien d’autres facteurs. Cela vous permettra également d’avoir une idée de la luminosité, de la surface et de l’aération du logement. L’aération est importante, car elle vous permettra de bénéficier du vent et de la lumière naturelle. Vous pourrez ainsi consommer peu d’énergie et recevoir des ondes positives de la nature.
La vérification du chauffage et de l’infrastructure est l’étape suivante. Vérifiez toutes les installations. Mettez tout en marche pour être sûr qu’ils fonctionnent : portes, fenêtres, cuisine, canalisations et électricité. Quant au chauffage, demandez s’il est intégré dans les frais ou s’il faut vous en occuper personnellement. Pensez aussi à vérifier le bilan énergétique et l’interphone (s’il en existe).

POUR CONCLURE

Vous avez une idée de la conduite à tenir avant de signer le contrat d’un nouveau logement. Il faut garder à l’esprit que la visite de votre futur logement est une étape très importante dans votre choix définitif. Les images affichées dans l’annonce ne reflètent pas toujours la réalité. Elles sont en effet mises en évidence pour attirer les futurs locataires. Elles ne feront donc pas apparaître les côtés négatifs du logement. Ensuite, ne faites pas l’erreur de signer le contrat de bail si vous n’êtes pas totalement conquis par le logement après la visite. Le bailleur ne doit et ne peut pas vous contraindre à réserver le logement. Si tel était le cas, cette tentative devrait vous mettre en alerte pour éviter des abus de confiance. Dès que vous avez un doute, n’hésitez pas à demander plus de renseignement, mais, le plus simple sera toujours de passer par un professionnel qui vous garantira de tous vices cachés et les déconvenues.


Cet article est offert par Chaumond Immo

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :